0
Caractéristiques de zèbres

L’étiquette surdoué : le HPI n’est-il qu’une case de plus ?

28 juillet 2022

Aaah. L’étiquette surdoué. Qui n’a jamais entendu :

“Pfff, surdoué, ce n’est qu’une étiquette de plus pour rassurer les gens qui ont des problèmes.”

Ou bien :

case surdoué hpi

Ces remarques reviennent très souvent en commentaire de mes publications Instagram sur le haut potentiel. Il est vrai que parler de “surdoué”, c’est différencier. Donc catégoriser. C’est le principe, en fait. On isole une caractéristique pour comprendre, pour s’en occuper.

Alors est-ce que le haut potentiel est une case, ou une étiquette ? Oui.

Est-ce problématique ? Est-ce que le fait de poser une étiquette surdoué, zèbre, haut potentiel intellectuel, haut potentiel émotionnel ou hypersensible est dangereux ? Ou bénéfique ? C’est ce qu’on va voir dans cet article illustré !

Cette question d’étiquettes et de cases me passionne depuis un moment puisqu’il s’agit d’une des manières préférées des détracteurs de ce sujet encore polémique de le balayer d’un revers de la main. 

surdoué n'est qu'une étiquette

Explorons donc notre propension à nous glisser dans des cases, à nous coller des étiquettes, et essayons de les percevoir différemment !


Pourquoi on se met dans des cases ?

On est nombreux à se questionner sur notre identité. Ce questionnement passe souvent par une définition de nos traits de personnalité. Surtout en ce moment, où les publications de développement personnel sont de plus en plus nombreuses (introversion, résilience, atypies, syndrome de l’imposteur, etc). Les étiquettes psy pullulent. 

étiquettes psychologie

Quand on découvre qu’on a un haut potentiel, c’est généralement qu’on a consulté un.e psychologue, donc qu’on a ressenti un mal-être à un moment donné dans sa vie. On est en train de vivre une période troublée, sinon on ne se retrouverait pas dans le cabinet de ces professionnels. On nous parle de haut potentiel, ça fait tilt, ça chamboule, et on y pense beaucoup. Cette notion vient apporter un élément de réponse à notre quête identitaire du moment. Alors on se réfugie derrière. Elle nous permet de nous rassurer. Qui je suis devient plus concret. Notre côté rationnel est satisfait. Un vide semble se combler par cette donnée sur soi qu’est le fait d’être surdoué.e.

haut potentiel comble un vide identitaire

Si l’on se sentait en flottement, en errance, on a là un élément qui paraît plus tangible car socialement reconnu. Il va nous permettre de nommer un fonctionnement, de l’expliquer à la société en étant compris, d’être reconnu, accepté. Il va susciter de l’empathie.

En période de difficulté, découvrir cette particularité apporte aussi souvent un soulagement, une satisfaction (même temporaire) à notre besoin d’appartenance. 

Si on se glisse aussi souvent dans des cases, si on se colle des étiquettes, c’est parce que ce sont des outils. Ils permettent de s’identifier socialement, de se rassurer, et d’interagir avec les autres. Quand on souffre d’incompréhension avec ses proches, une étiquette leur donne des clés. Cette étiquette est une image qu’ils arrivent à saisir. Ils pourront ensuite plus facilement comprendre et communiquer. 

étiquette donne des clefs de compréhension

Le danger de l’étiquette surdoué

On se met dans des cases parce qu’on en a besoin pour nous rassurer et pour comprendre, à un moment donné. Quand on est en plein questionnement existentiel, la case apporte ce côté rationnel qui fait du bien. Mais c’est temporaire !

Le danger, justement, c’est que ça dure. Le risque, c’est de se cacher derrière l’étiquette surdoué.

BD étiquette haut potentiel

C’est de s’enfermer dans la case, de se définir exclusivement par cette notion de haut potentiel. 

BD case surdoué haut potentiel

Ce qui est problématique, c’est quand on ne voit plus qu’à travers la paire de lunettes “surdoué”, en mettant de côté nos propres ressentis et notre personnalité au global.

Car on est HPI, mais pas que ! Comme pour tout, on a de multiples facettes et traits de personnalité qui s’assemblent. 


En parlant de diversité et multiples facettes, découvrez les histoires, parcours, réflexions et astuces de personnes surdouées de tous les âges et tous les horizons dans Rayures et Ratures 2 : Pour la Vie !


En mettant trop souvent les lunettes du HPI, on s’enferme, et on s’empêche d’avancer. 

étiquettes psy empêchent d'avancer

On peut tomber dans la sur attribution. La sur-attribution, c’est le fait de tout attribuer à cette nouvelle donnée qui a chamboulé notre vision des choses. Et de ne pas chercher d’autres causes, ni surtout de solutions à ce qui nous fait souffrir (si quelque chose nous fait souffrir, parce qu’on peut aller bien aussi, mais en général quand on va bien, on ne reste pas derrière une étiquette). C’est valable pour tous les sujets, toutes les étiquettes, pas simplement pour le haut potentiel bien entendu. 

Mais s’il y a bien un danger aux cases et étiquettes, j’ai plutôt envie de vous montrer en quoi elles peuvent nous servir. Oublions l’aspect péjoratif des “cases”, et percevons les différemment !


La case ou étiquette surdoué plutôt comme une “pièce ressource”.

Se glisser dans une case, quelle qu’elle soit, on en a besoin, comme on l’a vu précédemment. Dans un moment troublé, se retrouver dans une case permet de s’informer, de réfléchir, de se recharger. Et de collecter des outils pour en sortir ensuite ! On se libère des étiquettes un jour. On sort des cases. 

sortir de l'étiquette surdoué

Soit parce qu’on ne s’y reconnaît plus. Soit parce qu’on en a simplement plus besoin. On a suffisamment d’outils et de réserve d’énergie pour continuer notre quête sans cette case ou étiquette.

Ne les supprimons pas pour autant. Elles resteront là pour accueillir temporairement d’autres voyageurs en quête existentielle et identitaire. D’autres personnes qui, à un moment précis de leur vie, auront besoin des outils disposés à l’intérieur de la case, ou d’un petit coin pour souffler et réfléchir tranquillement. 


Alors, finalement, l’étiquette surdoué ?

Savoir qu’on est surdoué, et se renseigner sur le sujet, ce n’est pas “chercher à tout prix à se ranger dans une case”.

C’est utiliser les outils donnés par l’étiquette surdoué, ou disposés dans cette case, pour se comprendre, s’accepter, ou même révéler des aspects dormants de notre personnalité. 

On se glisse tous dans des cases à un moment donné, parce qu’on en a besoin. Le seul danger, c’est de ne jamais en sortir. Mais si on les considère comme des pièces ressources, tout va bien !

Et si vous avez peur d’en sortir (ça arrive parfois, parce que ce n’est pas encore le moment, ou parce que c’est confortable, une case), dites-vous que si besoin, vous pourrez y retourner. Et qu’il y a aussi plein d’autres cases à découvrir, dans laquelle des petits trésors vous attendent ! Comme un jeu de piste pour comprendre qui on est, en prenant en compte notre évolution au fil du temps.

La vie c’est ça : comme un grand plateau de jeu. Avec des passages longs et sinueux parfois qui nous épuisent, qui nous font nous questionner sur qui on est vraiment. Et puis aussi des cases dans lesquelles on peut passer quelques tours pour retrouver de l’énergie, et repartir sur un autre chemin. Entre les cases, il y a aussi des passages ensoleillés, colorés, sur lesquels on avance sereinement. 

case surdoué métaphore

Je vous souhaite à tous une belle partie de jeu, que vous soyez actuellement à l’intérieur ou entre des cases. Et si vous croisez quelqu’un qui vous dit…

“ahah tu es surdoué ? Encore une case. Encore une étiquette. Arrête de vouloir te ranger à tout prix”

Vous savez où le rediriger !

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article sur un sujet un peu dans le même style… l’effet barnum ! Et si cette lecture vous a plu, vous pouvez découvrir l’envers du décor, des réflexions et autres illustrations sur Instagram. Et si vous appréciez le fait qu’il n’y ait pas d’encart publicitaire sur le blog, et souhaitez soutenir mon travail, découvrez les jolies cartes illustrées et livres de la boutique !

acheter livres Rayures et Ratures
Caractéristiques de zèbres

Le Haut Potentiel Emotionnel

Depuis quelques mois, on me demande régulièrement : « C’est quoi le haut potentiel émotionnel ? «  « Quelle différence entre HPE et HPI ? «  « Comment savoir si on est HPE ? «  « Quel test passer pour savoir si on est haut potentiel émotionnel ? «  Sur ce…

18 juillet 2022
Caractéristiques de zèbres

La série HPI : Morgane, HPI mais pas que.

Je lis beaucoup d’articles très critiques sur la série TF1 HPI. Certains propos venant de personnes elles-mêmes HPI sont très virulents. Et je peux comprendre cette réaction. Quand on a fait un long chemin de découverte puis d’acceptation de son haut potentiel, et qu’on…

12 mai 2022
Caractéristiques de zèbres

Canaliser son mental envahissant ?

8 astuces pour canaliser son mental envahissant ! En ce moment, je pense trop. Mon cerveau surchauffe. Mes pensées s’accumulent à une vitesse folle et je cherche désespérément le bouton off. Si vous le cherchez aussi, j’ai une surprise pour vous à la fin…

11 avril 2022
Caractéristiques de zèbres

Statistiques et haut potentiel

Dans les publications sur le haut potentiel, je vois de plus en plus de pourcentages et de chiffres utilisés pour décrire les comportements “des personnes surdouées” de manière générale. En message privé, on me demande souvent le taux de prévalence des enfants à haut…

5 avril 2022
Caractéristiques de zèbres

Le haut potentiel : ni un poison ni une potion magique

Le haut potentiel : ni un poison En lisant certaines publications sur le HPI, on pourrait croire qu’être surdoué, c’est être tombé dans une marmite empoisonnée. C’est être inadapté socialement, émotionnellement instable, profondément malheureux. Et toujours incompris. Mais non. Le haut potentiel n’est pas…

22 mars 2022
Caractéristiques de zèbres

Si je ne suis pas surdoué, je suis quoi ?

Certaines personnes se reconnaissent dans les caractéristiques des personnes à haut potentiel ou zèbres, mais ont peur de passer le test de QI. Et si le test révélait qu’elles ne sont pas surdouées ? Cela viendrait balayer un soulagement, invalider un ressenti. Il y…

20 septembre 2021
Caractéristiques de zèbres

Je ne suis pas surdoué.e.

J’ai peur qu’on me dise que je ne suis pas surdoué.e Vous vous renseignez depuis plusieurs mois ou années sur le haut potentiel, et vous vous reconnaissez dans ses caractéristiques. Régulièrement, vous échangez avec des personnes surdouées, et vous y trouvez de l’apaisement. Vous…

13 septembre 2021
Votre panier