0
Caractéristiques de zèbres

En toute transparence – billet d’humeur

4 avril 2019

Où je parle de charge de travail, de critiques, de blocage, et de l’avenir de Rayures et Ratures.

Je suis un peu absente depuis quelques temps, je n’ai pas publié de nouveau contenu depuis un petit moment, et comme je suis très attachée à la transparence, j’ai décidé de vous écrire ce petit billet pour vous expliquer pourquoi, et j’en profite pour vous parler un peu de l’avenir de Rayures et Ratures.

Il y a plusieurs raisons à cette petite absence. 

La première, c’est que je développe beaucoup de projets en parallèle, et que j’ai parfois un peu de mal à fournir partout. 

multi projets - multi tâches - auto entrepreneur

J’ai ressenti à l’hiver dernier le besoin urgent de sensibiliser sur un autre sujet qui me tient à cœur et qui me touche : les maladies chroniques et/ou invisibles. Ce projet, Chroniques Invisibles, a pour l’instant pris la forme d’un compte Instagram qui fait du bien (j’espère), et d’un blog. Je pensais le lancer tout doucement, en parallèle de tout le reste, mais le compte Instagram a grossi d’un coup, et bien que je ne crée pas de contenu chaque jour, il me demande un gros travail de gestion de communauté car je reçois chaque jour de nombreuses sollicitations. A côté de ce nouveau projet, je viens d’illustrer un livre, un peu à la dernière minute donc dans l’urgence, sur la pullulation bactérienne de l’intestin grêle (et j’ai adoré le faire, la vulgarisation scientifique, ça peut paraître étrange, mais j’adore !), écrit par Dora Moutot, et qui doit sortir bientôt.

La seconde, c’est que je suis un peu dépassée par les commandes du livre Rayures et Ratures. Ne me méprenez pas, je suis très heureuse qu’il plaise et que les rayures puissent rayonner dans la France entière et même au-delà 🙂 Ce qu’il y a, c’est que je ne m’attendais tellement pas à ce qu’il plaise autant, que je n’ai rien organisé, rien anticipé. 

auto édition - entrepreneuriat - préparation des commandes de livres

Du coup, aujourd’hui, je passe mes journées à répondre à des libraires qui souhaitent savoir comment se procurer le livre, à leur faire des devis avec mes conditions, à suivre la validation ou le refus du devis puis la réception ou la facturation, à gérer le dépôt-vente, à préparer les commandes passées en direct ou par la marketplace Amazon, à écrire les adresses, à mettre les étiquettes sur les paquets, à les emmener à la Poste, à m’occuper des retours, à suivre les stocks et la réimpression… Je ne m’en rendais pas compte, mais avec le volume de commandes actuel et surtout les multiples distributeurs (car je dois traiter avec chaque libraire intéressé, rien n’est centralisé à part les commandes Amazon), je ne m’en sors plus toute seule. Ou plutôt, je m’en sors, je deviens une pro de la préparation de commande et du collage d’étiquette, mais je n’ai plus du tout le temps de créer, de chercher, d’écrire du contenu, de dessiner, de répondre à vos messages, d’écouter puis de rédiger vos témoignages. Et cela me rend triste, car créer, c’est vraiment ce que je voulais faire. Du coup, je suis en train de réfléchir à quelques solutions alternatives pour me libérer du temps, parmi lesquelles : créer une page de vente en ligne pour le livre et externaliser la préparation des commandes à un logisticien, ou confier mon stock à Amazon qui s’occuperait des envois, ou les deux. Dans tous les cas, je serais quand même obligée de traiter en direct avec les libraires pour les devis et les envois, mais si je n’ai plus que ça, je pense que ça ira !

J’ai réfléchi aux solutions comme Bookelis, Book on Demand ou lelibraire.com, mais cela n’est pas possible pour moi car soit il s’agit d’impression à la demande (et pour un livre de 184 pages en couleurs ils le vendent entre 35 et 45€ et il est hors de question pour moi de le mettre à ce prix là, j’ai tout fait pour qu’il soit accessible), soit ils ne prennent pas les livres auto-édités. 

Tout ça pour dire que je réfléchis à l’optimisation des envois pour pouvoir me consacrer à l’écriture, comme avant, car j’ai beaucoup de choses en tête, je vous en parlerai un peu plus bas !

La troisième raison de mon absence, car il y en a une troisième, c’est la critique. J’ai beaucoup beaucoup de mal avec les critiques négatives et non construites. J’ai beau recevoir des centaines de messages adorables qui me confortent dans mes choix et parfois m’émeuvent à en pleurer, lorsque je reçois un message négatif et pas constructif (par exemple me disant que ce que je fais est totalement inutile ou déprimant, que je n’ai aucune légitimité à faire ce blog, que je suis imbue de moi-même, ou que je n’ai pas honte d’être en contradiction avec les valeurs que je défends étant donné que mon livre est vendu sur la marketplace Amazon ou même juste un petit message pas méchant mais trop sec à mon goût me disant qu’  « un retour à l’email envoyé il y a 3 jours serait apprécié »), je remets TOUT en question. 

Oui, il m’arrive très souvent de me demander si je ne ferais pas mieux d’arrêter, s’ils n’ont pas raison et que finalement peut-être que je fais plus de mal que de bien aux gens… Un seul petit message négatif et je suis bloquée pour la journée. Je rumine, je remets en question ce que je fais, et je n’arrive plus à avancer. Je suis complètement bloquée. Récemment, je voulais écrire un article, et puis en l’écrivant, je modifiais mes phrases, je modifiais mon propos car je réfléchissais à ce que certains allaient pouvoir me reprocher. Je voulais plaire à tout le monde, alors je modifiais tout. Et ça n’avait plus de sens. Je ne l’ai pas publié. J’avais besoin de partager cela avec vous, car je sais que vous êtes nombreux à remettre toute votre vie en question à la moindre critique non constructive, que même noyé sous 1000 messages positifs, un petit message négatif peut également vous mettre à terre, et que vous êtes aussi nombreux à vouloir plaire à tout le monde. Je suis comme vous..

Mais ne vous inquiétez pas, si j’écris cela aujourd’hui c’est que ça va mieux, que j’ai beaucoup de soutien (merci Instagram pour ça d’ailleurs, c’est la magie des réseaux sociaux aussi) dont celui de deux blogueurs zébrés qui m’ont encouragée à écrire ce billet (Mélanie de Suivez le Zèbre et Raphaël de Surdoué ou pas surdoué), et que même si un petit message négatif peut toujours me mettre à terre, je me relève plus vite car j’en ai pris conscience. J’arrive à prendre un peu de distance, et du coup, je me débloque peu à peu, et j’ai plein d’idées pour la suite !

Au niveau du blog, j’ai plein de témoignages en préparation (j’ai pris du retard à cause des 2 premières raisons mentionnées ci-dessus, mais dès que je trouve une solution pour la logistique des envois du livre je vais pouvoir me consacrer pleinement à ces témoignages en attente), mais aussi des articles, dont un un peu plus technique qui sera donc fait en collaboration avec une personne plus calée que moi sur le sujet, j’ai tellement hâte de vous en parler !

Pour sensibiliser toujours plus, je fais parfois des rencontres pour parler des zèbres, il y en a une le 9 avril 2019 à 19h30 à la bibliothèque de Crémieu (38), c’est gratuit et il faut s’inscrire auprès de la bibliothèque ! Je ne peux malheureusement pas me déplacer dans toutes les villes car mon corps a ses limites (et mon budget aussi:) ), mais je vous tiendrai informés des prochaines rencontres, c’est promis !

Avec deux autres zébrettes que vous connaissez peut-être déjà, Ema Perey et Audrey Bouquet, nous organisons une soirée qui débutera par le spectacle d’Ema et sera suivi par une discussion avec Audrey et moi-même sur nos parcours, sur nos changements de vie plus ou moins liés à la douance, avec humour et positivité bien évidemment, et puis surtout, vous aurez la parole 🙂 Cette soirée aura lieu le 4 mai à Saint Etienne ! Nous avons hâte de vous rencontrer en vrai ! Le lien pour réserver la place sera très prochainement communiqué 🙂

Et sinon… je dois vous avouer aussi qu’après de nombreuses discussions au téléphone avec des zèbres de tous les âges et après de longues heures de réflexion, le projet de faire un deuxième livre a émergé. Je n’avais pas vraiment prévu d’en faire un deuxième tant le premier m’a demandé une énergie folle (mais positive et créatrice 🙂 ), mais je crois qu’en fait, un livre est à la fois un réel outil pour favoriser le dialogue, et un objet dans lequel on peut se plonger et se replonger à différentes périodes de sa vie. Ce livre, s’il voit le jour, sera très différent du premier. 

Grâce aux rencontres et aux échanges de ces dernières années, j’ai pu entrevoir la diversité des profils de zèbres, mais aussi des questionnements liés justement aux différentes périodes de la vie. Et ce qui m’intéresse, pour ce deuxième livre, c’est cela. Les différentes périodes de la vie. L’enfance, l’adolescence, la vie d’adulte, la parentalité et la famille, la vieillesse aussi… Il y a peu d’études sur ce sujet donc l’approche est différente, basée sur les expériences de vie de chacun, sur les histoires et le témoignage, sur l’humain, sans généraliser. Je passe donc beaucoup plus de temps à chercher, à interroger, à me renseigner sur les changements du cerveau à l’adolescence par exemple, à retranscrire, à rédiger, mais chacune des histoires que j’entends m’inspire, et je suis profondément attachée à cette nouvelle approche. Je ne sais pas combien de temps me prendra l’écriture (et l’illustration) de ce livre, mais je vous partagerai certains chapitres sur le blog, évidemment, et je vous tiendrai au courant de l’avancée de ce projet qui me motive tant ! 

Maintenant que j’ai été transparente avec vous et que je suis reboostée, je vous dis à très bientôt pour un article un peu plus technique sur les tests et les différents profils, en collaboration avec une personne professionnelle et inspirante que j’ai hâte de vous présenter !

You Might Also Like

30 Comments

  • Reply Zèbre adulte 4 avril 2019 at 9 h 01 min

    Je suis comme toi pour les retours négatifs (enfin… les critiques méchantes, parce que ça n’a rien d’une critique construite et réfléchie la plupart du temps), j’ai voulu arrêter plusieurs fois des projets à cause de ça. Quand on parle de douance on est vraiment une cible de choix pour les trolls et autres planqués derrière leur PC.
    Pour la gestion de tes envois, tu as envisagé de sous-traiter, te trouver un.e assistant.e freelance par exemple ? 🙂

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 9 h 32 min

      Oui, pas facile d’y faire face ! Ca me rassure de pas être toute seule 😉 😉
      Oui, j’envisage de sous-traiter la logistique (la préparation des commandes et l’expédition), j’attends des devis d’entrepôts et de logisticiens 🙂

  • Reply Aglaé 4 avril 2019 at 9 h 11 min

    « Quand tu es pressée, prends ton temps. » C’est ce que je disais à ma mère lorsque j’étais petite. Ce n’est qu’en grandissant que j’ai pleinement compris le sens, et j’essaye de l’appliquer au mieux. Ne t’oublier pas TOI. C’est le plus important. On ne peut pas plaire à tout le monde, mais tant que tu te plais à toi c’est le principal. Continues ce que tu fais, c’est énormément de boulot, d’organisation, et tu te débrouilles comme une cheffe! Tu as toute mon admiration et ma sympathie!

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 9 h 33 min

      J’adore cette petite phrase 🙂 Je vais la noter au dessus de mon bureau ! Merci infiniment pour ce gentil message (et merci d’avoir partagé ton quotidien par email avec moi bien que je n’aie pas encore eu le temps d’y répondre 😉 )

  • Reply SOAD 4 avril 2019 at 9 h 27 min

    Bonjour
    Je suis peinée de savoir qu’un message négatif puisse vous faire autant de mal. Je connais bien la situation. Mais heureusement, j’ai travaillé dessus et maintenant ça va bien mieux (bon OK si je suis un peu fatiguée je suis plus vulnérable à ce genre de blessure …)
    Voilà ce que je me suis répétée maintes et maintes fois jusqu’à ce que mon corps tout entier l’intègre :
    – Je ne peux absolument pas plaire à tout le monde car je ne suis pas miss perfection (et heureusement).
    – Je n’ai rien à me reprocher tant que je fais les choses sans intention de nuire. Libre à chacun de recevoir ma parole ou mon acte comme bon lui semble. Je suis en paix avec celle que je suis et avec ce que je fais.
    – Il y aura toujours des personnes qui m’attaqueront parce qu’elles sont mal dans leur vie, parce que je dérange, parce qu’elles sont jalouses, parce que … pour des raisons qui ne me regardent pas, et qui ne me concernent pas.
    – Forcément qu’on fait des erreurs, c’est aussi pour cela qu’on nous apprécie. Seuls ceux qui ne font rien ne se trompent pas !!!!
    à vous et à nous tous : soyons juste nous-même et assumons-nous tel quel. Et surtout, ne laissons pas les ondes négatives nous atteindre. Portons notre regard et notre énergie sur le positif !!!!
    Merci pour tout ce que vous m’apportez !!!!!

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 9 h 34 min

      Merci pour toutes ces astuces, je vais me répéter ces choses là aussi 🙂 Et merci pour tout ce que vous m’apportez en retour 🙂

  • Reply Anne 4 avril 2019 at 9 h 47 min

    Comme tous les autres je dirai que j’ai les mêmes problèmes avec les critiques surtout peu constructives……
    Je vous suis surtout par Mel et Raphaël mais je crois n’avoir jamais commenté alors c’est une première et je vous suivrai moins en silence……..
    Bonne continuation et quelle chance que tous ces projets, je vis une période compliqué et mes peurs et paniques m’empêchent de faire autant de choses que vous !

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 11 h 19 min

      Merci beaucoup, je suis convaincue que vous réussirez à faire autant de choses, c’est par période, c’est normal de ne pas toujours y arriver 🙂
      Bon courage !

  • Reply Val 4 avril 2019 at 9 h 48 min

    Courage Chloé, tu es devenue INDISPENSABLE dans le paysage coloré des rayures !
    Et tes ratures sont devenues ta force.
    Tu es une inspiratrice, et cela causera toujours de la jalousie quelque part…n’en tiens pas compte !

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 11 h 19 min

      Merci pour ton immense soutien multi plateformes 🙂 🙂 🙂

  • Reply Raphaël 4 avril 2019 at 10 h 26 min

    Bonjour Chloé,
    C’est Raphaël du blog Surdoué ou pas surdoué.
    Superbe article où tu fais le point avec toi-même et auprès de tes lecteurs. Merci de montrer que malgré les difficultés d’une zèbre, tu peux mener à terme de beaux projets comme les tiens. Ainsi tu prouves que l’on peut avancer dans la vie avec ses difficultés de surdoué.e, et que l’on peut développer de nouvelles compétences et talents insoupçonnés qui peuvent redonner confiance en soi et remonter l’estime de soi. Ainsi que celles des autres en écrivant ton témoignage. On gagne beaucoup à être authentique avec soi-même et autrui.
    Je suis heureux pour toi de voir tous tes projets évoluer. Une amie galeriste d’art dit souvent « ça se tient ».
    Bonne journée et à bientôt pour notre prochain rendez-vous Skype en vidéo avec Mél du blog Suivez le zèbre.

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 11 h 20 min

      Merci Raphaël, notre discussion m’a reboostée ! A notre prochain rdv Skype le 15 🙂 Bises !

  • Reply Léa 4 avril 2019 at 11 h 47 min

    Bonjour Chloé,
    Ne dites pas que vous ne créez plus lors de ces périodes surchargées par de la production. Car au contraire vous continuez à créer, à créer des espoirs et des motivations dans nos petites têtes zébrées, pour entreprendre nos propres projets, galvanisés par le soutien que nous retrouvons via Rayures et Ratures.
    Quant aux détracteurs, qu’ils restent avec leur esprit étriqué et qu’ils s’étouffent avec …je suis peinée de lire que vous doutez du bien fondé de votre démarche à cause de gros nuls frustrés…
    Courage pour cette période de flux tendu et ne vous découragez pas s’il vous plait !
    Prenez soin de vous et continuez à être telle que vous êtes, vous m’avez beaucoup apporté via le blog et le livre, merci.

    • Reply Rayures et Ratures 4 avril 2019 at 12 h 39 min

      Disons que je ne crée pas la même chose 😉 Promis, je ne me décourage pas, bien au contraire, je suis tellement motivée par tous vos messages ! Un immense merci pour votre précieux soutien, je vous prépare de belles choses !

  • Reply Rosa 4 avril 2019 at 14 h 57 min

    Bonjour,
    J’espère que vous arriverez à trouver un équilibre dans votre travail ! Ce livre sur la surpopulation bactérienne m’intéresse. S’agit-il du SIBO ? Pourrez-vous poster quand il sera sorti ? Merci !

    • Reply Rayures et Ratures 5 avril 2019 at 8 h 27 min

      Merci ! Oui, il s’agit bien du SIBO, le livre sort a priori mi avril, je vous tiendrai au courant sur la page Facebook de Rayures et Ratures 🙂
      Il s’appelle « À fleur de pet » et est écrit par Dora Moutot, je pense que vous pouvez déjà trouver quelques petites infos sur internet 🙂

  • Reply Sylvie 4 avril 2019 at 17 h 22 min

    Bonjour Chloé
    Votre travail intéresse et compte ! N en doutez pas. Je serais sincèrement triste de ne plus lire vos billets.
    Votre livre est une véritable perle, je l ai adoré, même conseillé à des personnes de mon entourage. Et Je suis ravie que vous envisagiez un nouvel ouvrage
    Longue vie a rayures et rayures

  • Reply Franc 4 avril 2019 at 18 h 34 min

    Hey ! Merci pour toutes ces nouvelles, prends soin de toi 🙂 J’ai fais le bilan avec le Wais IV cette année, deux ans après avoir découvert ce qu’était un zèbre sur Rayures et Ratures et il a confirmé ma zébritude. Même si je m’en doutais, j’ai bugué pendant une heure ^^ En tout cas, je voulais te dire : Merci d’avoir mis de la lumière dans nos vies 🙂 Sans toi certains se croiraient toujours dans un décalage inexpliqué. Bises.

  • Reply Séverine 4 avril 2019 at 18 h 45 min

    Je vous suis depuis très peu de temps, mais vous avoir trouvée a été un vrai bol d’air.
    Je ne pensais pas que nous étions si nombreux et ça fait du bien !
    Vos articles sont de très bonne qualité, vos illustrations tres perspicaces, c’est comme si vous étiez dans notre tête.
    Quel plaisir de faire partie d’un groupe, aussi virtuel soit-il. (Je crois que c’est la 1ere fois que ça m’arrive, le groupe étant le lieu de détresse no.1 en temps normal !)
    Ne lâchez rien, votre travaille rayonne, et cette lumière ne fait qu’éblouir certaines personnes qui préfèrent l’obscurité. C’est triste pour eux mais on ne peut pas sauver tout le monde (même si on aimerait bien ;)).
    J’ai hâte de voir votre article sur les tests et profils car je suis en pleine confusion à ce sujet en ce moment (cf. mon message envoyé via votre formulaire de contact).
    On croit en vous !

    • Reply Séverine 4 avril 2019 at 18 h 47 min

      Désolé pour les fautes, mon téléphone a fait des corrections inappropriées et me voilà en stress 🙁 !

  • Reply GATSLO 4 avril 2019 at 20 h 47 min

    Merci pour cet article et ce blog si important pour moi. je connais tellement, comme beaucoup d’autres sur ce blog, cet état épuisant qu’est « l’ascenseur émotionnel »
    Ou ce que d’autres auteurs sur ce sujet de « zebritude » ont nommé « vertige ».
    j’ai travaillé longtemps dans le secteur de l’hébergement d’urgence de personnes en difficultés et j’ai acquis la certitude qu’il n’y a pas d’urgence dans l’urgence…. ou en résumé « c’est urgent! alors prenons le temps…
    Je rejoint complètement ‘Aglaé et sa jolie phrases.
    Prends soin de toi et lis  » l’histoire des gros cailloux » c’est une belle métaphore.

    • Reply Rayures et Ratures 5 avril 2019 at 8 h 25 min

      Merci beaucoup ! Je vais aller lire l’histoire des gros cailloux 🙂

  • Reply Alexandra 5 avril 2019 at 10 h 15 min

    J adore ce que tu fais, tu es inspirante…Je parle de toi…Et oui, je connais tant ces doutes…ils épuisent…Courage, tu es sur le bon chemin, tu écoutes ton coeur, c est pour cela que ton message résonne autant…Les négatifs sont ceux que ta lumière bouscule dans leurs certitudes, peurs…Le problème n est pas toi.

  • Reply Sabine 5 avril 2019 at 13 h 56 min

    Bonjour,

    Je passais simplement par là car je viens de terminer votre livre que j’ai adoré ! Je suis une maman d’un petit zèbre de 8 ans, testé depuis peu et j’étais jusque-là complètement perdue. J’avais l’impression de le comprendre de moins en moins et de faire de plus en plus ce qu’il ne fallait pas faire ou de ne pas faire ce qu’il fallait faire… Je cherchais depuis un moment un livre qui pourrait m’expliquer ces choses d’une manière simple et clair et le votre a fait merveille. Je vous remercie pour cela et j’espère que vous arrivez vite à réorganiser votre vie pour qu’elle vous apporte à nouveau le meilleur et que vous continuerez à créer comme vous le faites et à vous épanouir dans vos nouvelles aventures professionnelles et personnelles.

    • Reply Rayures et Ratures 15 avril 2019 at 15 h 42 min

      Oh merci merci je suis tellement contente de savoir que le livre a pu aider à expliquer de façon simple 🙂
      Merci pour vos encouragements !

  • Reply nayral zelie 7 avril 2019 at 17 h 39 min

    bonjour, merci pour tout ce que tu fais avec courage te brio. C’est ton livre acheté par ma soeur qui m’a convaincu d’aller passer le test qui s’est avéré positif et m’a ouvert un infini de possibles dans le coeur. Jusqu’alors j’étais diagnostiqué bipolaire, sous traitement etc… le regard que je porte sur moi change doucement et pour ça MERCI, je ne sais pas pourquoi mais ton livre m’a touché et parlé plus que d’autres.Peut être pour sa sincerité , simplicité et accessibilité. Par rapport à ton billet, qui me rapelle des périodes que je peux traverser, ma grand mère me disait avec toute simplicité « on ne peut courir qu’un seul lièvre à la fois » Et même si les zebres ont cette tendance à mener 5 projets de front, ça reste très fatigant. Cette image du lievre qui court et de moi derriere qui ne peut m’en detacher pour un autre si je veux l’attraper et ne pas m’epuiser à courir partout et rentrer bredouille, honteuse et coupable, m’a parlé. C’est aussi parfois des problêmes de concentration au sens se concentrer en un point un lieu, se rassembler en quelques sortes. Et malgres tout cela, pourquo est ce que je ne touche plus terre et ne trouve pas le temps de me reposer (qui me semble quand même etre essentiel à la vie) ? Parce que tout m’interesse( positif ça) et que j’ai peur (moins posiitf deja) de ne pas avoir le temps de tout vivre et tout faire… j’apprends peu à peu à gérer cette frustration, boulimie, et à mapaiser. je me repete que j’ai le temps pour tout, qu’il y a un temps pout tout et que tout ce que je dois vivre je vais le vivre et que j’AI LE TEMPS… et quand enfin j’arrive à le prendre ce temps là qui défile, que je ne fais rien, rien que j’avais prévu, que je m’autorise à ne rien faire, je vi et je me sens vivre profondement dans mes cellules, mon corps….pas que dans ma tete qui mouline et traite tant d’informations à la minute. La sieste (je n’y arrive pas encore) est devenu mon objectif dans la vie, ainsi que les vacances. Je me ménage ces temps là, je fais attention à ne pas completer mon agenda au dela de 6 mois, je me prévois du repos apres des periodes qui s’annoncent intenses etc… c’est un vrai apprentissage et j’espère que tu vas trouver ton rythme, ton calme, ton apaisement pour t’autoriser à te passer en premier, vivre pour toi, même sans rien faire. Pour mieux revenir nous ecrire plus tard si tu en as envie parce qu’on adore !! Les commentaires negatifs via un ecrans sont tous tres tres violents ! tu imagines bien que ces gens ne diraient pas la même chose s’ils t’avaient en face..autant dire qu’ils n’ont aucun interet, aucune valeur, ils sont virtuels…pas facile de s’en protéger mais c’est necessaire. Il suffit de 1 pour annuler les 100 positifs comme tu dis, c’est du poison. Alors met ta combinaison doré protectrice avant de lire et peut etre pas toute seule…. courage et bravo bravo et bravo . Zélie

  • Reply Elisia 8 avril 2019 at 10 h 54 min

    Bonjour Chloé, merci pour ce post et les commentaires qu’il a fait germé (je note la très belle phrase « quand tu es pressée prends ton temps » et j’ai revisité une nouvelle fois l’histoire des gros cailloux, que j’avais déjà croisée quelque part sur mon chemin, les deux ensemble, mises en parallèle, sur fond de soutien collectif, c’est vraiment top. Pour ma part, je te fais part d’une réflexion que je me suis faite il y a quelques jours, j’avais lu un ouvrage de David Foenkinos dont j’avais vraiment apprécié la plume et j’ai lu sur Babelio les commentaires sur ce livre. J’étais vraiment surprise. Une grande majorité était terriblement négative. Ce qui m’a alors frappée, c’est que je me suis dit que cette expérience m’illustrait vraiment combien la valeur de ce livre à mes yeux ne dépendait pas de ce que ces nombreuses critiques négatives pouvaient en dire. J’ai réalisé à quel point les gens étaient différents et pouvaient recevoir quelque chose différemment. Je me suis dit que si un jour j’arrivais à écrire un livre, je repenserai à ce moment là et que ça m’aiderait vraiment à prendre du recul et à accepter par avance, que même si mon travail pouvait me satisfaire , plaire à certain, et être de qualité, il aura aussi des détracteurs, des gens qui n’apprécieront pas du tout et que cela n’en enlèvera pas la valeur. Alors que mon perfectionnisme me fait parfois penser aussi que « si on réussi pas tout on a tout raté » et m’attacher à ce qui n’est pas parfait plus qu’à ce qui est déjà pas mal réussi, j’ai pris conscience que j’aurais là une ressource et que je repenserai à ce livre un jour en cas de besoin. (il faudra que je remercie David Foenkinos, dans une interview il racontait qu’un jour une femme avait fait 2h de queue pour lui dire qu’elle n’aimait pas du tout ses bouquins, peut être un jour je ferai 2h de queue pour lui dire qu’il m’a permis de m’affranchir un peu de la peur d’oser … ) Voilà tout ça pour dire que ton travail est un apaisement et une source de richesse pour de nombreuses personnes, et que le fait que certains ne le perçoivent pas, le mette en cause parce que leurs valeurs sont différentes, ne s’y reconnaissent pas ou le contestent, quelles qu’en soient les raisons, c’est inévitable et ça n’en ‘altère pas la qualité et l’utilité pour d’autres.

  • Reply Zèbre de passge 12 avril 2019 at 11 h 36 min

    Merci pour ce blog pétillant d’intelligence et de fraicheur. Cela fait du bien de voir du positif, des compliments et chose rare, de la bienveillance. Oublie les pisse vinaigre, jaloux et teigneux. Ils ne te méritent pas.

    Deux citations anciennes d’actualité face à la médisance.

    « Dieu se rit des hommes qui chérissent les effets dont ils déplorent les causes » – Bossuet.
    La curiosité d’un zèbre, son organisation, son analyse perpétuelle sont objets de moqueries de jaloux… un zèbre ne subit pas mais agit, essaie, observe, tombe et se relève. Le médiocre critique.

    « Il fait être avare de mépris étant donné le grand nombre de nécessiteux » Chateaubriant.
    Réplique que j’utilise souvent face aux malveillants.

    Zèbres soyeux FIERS de vous, ne laissez pas autrui vous rabaisser.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Votre panier