Caractéristiques de zèbres

Chapitre 4 : Le fonctionnement des 5 sens

23 février 2016

Surdoué, zèbre, l’importance de comprendre, d’accepter, d’être aidé(e), tout ça tout ça, ouais, c’est bon, OK, on l’a compris. Mais concrètement, en quoi le fonctionnement des zèbres est particulier ? Qu’est ce qui est différent finalement ?

perso médecin

***

En quelques épisodes, je vais essayer de vous expliquer les principales particularités des zèbres. Et je vais commencer par celle qui est la plus flagrante chez moi : l’hypersensibilité (mon entourage ne me contredira pas:) )

 

nez  oeil   oreille   main2  bouche

 

Voilà. Maintenant vous le savez, les zèbres sont hypersensibles. Mais ça ne veut pas simplement dire qu’ils pleurent devant les dessins animés. Ils sont hypersensibles des cinq sens. En gros, leurs sens sont plus aiguisés que la moyenne, ils ressentent tout plus fort, qu’il s’agisse d’un bruit, d’une odeur, d’une émotion, d’une lumière… Ca s’appelle l’hyperesthésie.

Or les sens envoient des informations au cerveau, beaucoup trop d’informations en l’occurrence, et le traitement de ces informations engendre une réaction, qui dans ce cas là est souvent jugée comme excessive par l’entourage. Oui mais voilà, un zèbre entend tout, voit tout, ressent tout, et une chose complètement anodine pour les autres peut déclencher un état d’euphorie ou de malaise extrême chez lui. Et c’est souvent ce que les gens ont du mal à comprendre. Tout est vécu plus intensément par le zèbre, alors forcément, toute réaction sera également plus intense. Trop intense pour une personne normale. On lui reproche souvent ce comportement, pourtant il ne le contrôle pas, alors il se sent incompris, mal aimé, et son comportement devient encore plus explosif. C’est un cercle vicieux. Je crois que la seule façon de faire comprendre au zèbre que son comportement a été trop « explosif », c’est d’attendre qu’il soit plus calme, et lui expliquer concrètement, avec des faits, pourquoi ce comportement n’était pas adapté.

 

 

Hypersensibilité et crise de larme

 

Mais que s’est-il passé pour passer de cette petite phrase anodine à une réaction si excessive ?

Chez le zèbre, l’affectif est tout le temps présent, partout, dans n’importe quelle situation. Etre aimé, c’est vital, et chaque son, phrase, mot, regard, expression, mouvement imperceptible de la paupière de notre interlocuteur, peut nous faire dire « il ne m’aime pas », et tout s’effondre.

***

Souvent, un zèbre est également synesthète. C’est-à-dire qu’il ressent un sens à l’aide d’un autre sens. Par exemple, je vois les chiffres en couleur, et c’est ce qui me permet de retenir tous les codes ou numéros de téléphone (et les plaques d’immatriculation de tous les véhicules de ma famille, même ceux qui ont été vendus, chose qui ne sert absolument à rien, mais c’est plus fort que moi, ça me reste gravé dans la tête). D’autres vont associer un goût à une musique, ou une odeur à un mot, etc.

***

Mais faisons un petit focus sur l’hypersensibilité émotionnelle, que beaucoup de zèbres connaissent très (trop) bien, mais que trop peu de gens comprennent.

L’hypersensibilité émotionnelle va de pair, chez moi du moins, avec une ingérence émotionnelle/affective.

Comme je vous le disais précédemment, je ressens tout plus fort en général. Mais au niveau de mes émotions, là, c’est la cata. Je ressens tout plus fort, plus vite, plus brutalement. Je ne suis jamais « un peu déçue » (même si je vous le dis), mais je suis plutôt « super déçue », super contente à en pleurer, super triste, super en colère (intérieurement), super susceptible aussi. Et surtout, une chose complètement anodine pour quelqu’un peut me faire passer du rire aux larmes, du haut très haut au bas très bas, ce que personne d’autre que moi ne comprendra. Je pleure dans le métro lorsqu’un enfant a l’air triste en face de moi, je ris toute seule dans la rue en pensant à un jeu de mot, je suis très en colère lorsque je suis témoin d’une injustice, je ne dors pas de la nuit quand mes parents sont dans l’avion car j’ai imaginé 150 000 scénarios catastrophes, je fonds en larme si un ami a eu un mouvement de paupière que j’interprète comme de l’indifférence, etc.

NB : Ceci est une histoire vraie (enfin, en réalité, il s’agissait d’un cheesecake au thé vert qui tournait tout seul sur le tapis roulant d’un restaurant japonais)

 

C’est usant pour l’entourage, je suis d’accord. Mais pourtant, il y a bien une raison ! Je suis sincère dans mes émotions, et si cette émotion a une telle intensité, eh bien c’est que j’ai ressenti quelque chose de cette intensité. C’est difficile à vivre, à la fois pour le zèbre et l’entourage, mais c’est tellement agréable de ressentir des choses d’une telle intensité, de s’émerveiller de petits riens, que je souhaite à tous les zèbres d’oser vivre leurs émotions. De ne pas essayer de les contrôler (bon OK, un peu parfois en société quand même, mais pas trop).

***

A suivre prochainement : le traitement de l’information dans le cerveau d’un zèbre. A bientôt !

PS : remarques et critiques bienvenues 🙂

***

You Might Also Like

36 Comments

  • Reply Cindy 1 mars 2016 at 21 h 22 min

    Hahaha, le « personne ne m’aime » je dois le sortir au moins une fois par semaine en mode dépression ++ ! ça rend mon mari lui aussi zèbre complètement dingue ! D’ailleurs lui il est du genre à avoir de la compassion pour les objets invendus ou mal aimés depuis tout petit ! Finalement on se retrouve tous les 2 dans ta description ^^

    Je découvre ton blog et j’adore ! Hâte de découvrir la suite …

    • Reply Rayures et Ratures 1 mars 2016 at 21 h 55 min

      Merciii 🙂
      J’espère que vous vous retrouverez tous les deux dans les prochains épisodes également !

  • Reply Iman 4 mars 2016 at 23 h 06 min

    Je me retrouve tellement … Les passants qui me sourie m’émerveille et l’injustice me met hors de moi

  • Reply Andréa 27 juin 2016 at 23 h 15 min

    Je me reconnais tellement dans presque tout ce que tu dis. Ça m’a surtout frappé quand tu as parlé de l’épisode du cheesecake qui était seul dans le tapis du restaurant… J’ai beaucoup d’épisodes de ce genre où je ressens des fortes émotions pour des objets complètement inanimés.

    Merci pour l’article ça m’a fait du bien!

    • Reply Rayures et Ratures 30 juin 2016 at 14 h 28 min

      ça me rassure aussi de savoir que je ne suis pas toute seule :p
      Merci Andréa!!

  • Reply Marie-Pierre 30 juin 2016 at 16 h 14 min

    Je me retrouve sur plein de points, mais surtout, ça m’a tellement fait rire : merci !

  • Reply Haldezos 30 juin 2016 at 22 h 38 min

    Merci, merci, merci! Je viens de passer un super moment en tête à tête avec votre blog 😉 j’ai beaucoup rigolé toute seule ! Un vrai délice vos illustrations! À quand l’expo? Je suis psychologue, et Zèbre… J’imaginais faire une conférence / expo 😉

  • Reply Annelu 1 juillet 2016 at 22 h 30 min

    Super le blog, bien qu ayant lu plein de trucs sur les zèbres , je trouve que vous l’expliquez drôlement bien , en particulier sur l ‘hypersensibilité (évidemment j ai presque pleuré…)

  • Reply Sophie H 2 juillet 2016 at 0 h 52 min

    je découvre ce blog t je pleure comme une madeleine… je me découvre zèbre depuis peu (j’en suis donc à la phase d’approche et du « Je SAIS »… ça fait bizarre. .. je doute encore parfois de l’être, mais ce chapitre sur l’hypersensibilité m’a fasi (et encore en ce moment même) chialer grave. j’ai les yeux rouge, mouillés et tout gonflés! LOL…
    mais je vis mes émotions, meme si elles me dépassent.
    mon hypersensibilité aux bruits est infernales (et pire depuis mon opération où j’ai retrouvé plus d’ouïe ^^), aux odeurs (c’est encore pire depuis que j’ai arrêté de fumé)… je mettais donc cela à tord sur de mauvaises explications (opération oreille et arrêt cloppes.).
    EX ? les clics des bics en réunion, le clavier qui chouine, le tic tac d’une horloge, la lumière dont j’ai besoin mais en intensité variable selon les heures, les odeurs (transport en commun en été, … un vrai calvaire !!), la douleur (j’ai l’impression de n’avoir aucune tolérance, et mon corps est de plus en plus douloureux à force d’accumuler les traces des bobos… etc… etc… (je pourrai faire qqs pages avec ce thèmes des sens!!!

    par contre, c drôle car c’est comme si ma « zébritude » s’était déclarée il y a peu, car jusqu’ici, je fais peu de liens avec mon enfance et les caractéristiques zèbres ^^

    • Reply Rayures et Ratures 3 juillet 2016 at 10 h 42 min

      Ah oui moi aussi c’est horrible les odeurs (et les bruits de bouche 😉 ) !!!! ça me rassure 😉

      • Reply Sam 2 octobre 2017 at 1 h 15 min

        Oh, les bruits de bouche !!! Ça me rend dingue, même lorsque mon ex (ou d’autres) faisait tout son possible pour mastiquer en silence, ne pas déglutir trop fort ou se nettoyer les dents avec la langue, même bouche fermée… Je prends sur moi c’est comme s’il était collé à mon oreille. Il voyait à mon visage que je ne supporte pas et me disait que j’exagère et que je suis intolérante pour si peu.
        Les respirations c’est le même problème, les bruits de salive lorsque les gens parlent… J’ai toujours eu l’impression d’être obsessionnelle mais depuis peu je comprends, depuis que je découvre qui je suis…
        Et je ne suis donc pas givrée de ressentir le bonheur, l’angoisse, le manque, la joie etc comme si je n’avais jamais rien ressenti d’aussi fort à chaque fois. D’être au 36ème dessous dès que j’ai un coup de mou, ou un vrai rouleau compresseur quand je suis décidée, d’être instoppable quand je suis en forme et en permanence intarissable de crainte de ne pas bien me faire comprendre et par besoin de dire tout ce que j’ai en tête car tout me semble important, et il y a teeeeellement de choses dans ma tête ! Et cette obsession des mots justes, choisis, des détails, qui me font passer pour une em..rdeuse pointilleuse…
        Bref, plus je vous lis, ou des livres et autres articles sur le sujet, plus je comprends ce que je suis. Et je me sens moins « cause perdue » 😉

  • Reply Jessica 26 juillet 2016 at 3 h 52 min

    Oh la la c’est tellement ça… J’ai toujours appris à contrôler mes émotions, et bonjour la somatisation! Depuis peu j’apprend à les laisser sortir, et ça fait du bien 🙂

  • Reply Dame EtCaeTeRa... 26 octobre 2016 at 12 h 45 min

    Non mais quel blog fantastique ! Tu écris, dessine et parle exactement de ce que j’ai besoin d’entendre.. pas de diagnostic clair ici pour l’instant, mais je me vois, je me reconnais dans tes propos, et j’y vois mon fils aussi… lui qui est si intensément envahi par la colère et l’injustice au quotidien. On attend une date pour le faire tester et tenter de l’apaiser !
    Un grand grand grand merci pour ton blog que je vais suivre assidument ! Il devrait être envoyé à tous les instits et prof de notre pays !!!!!

    • Reply Rayures et Ratures 26 octobre 2016 at 12 h 48 min

      Oooh merci pour tes compliments 🙂
      J’espère réussir à aider au moins quelques personnes, alors si ça fonctionne je suis ravie 😉
      Je m’attelle au prochain article, promis !

  • Reply Marie 3 novembre 2016 at 14 h 17 min

    Ma petite fille de 7 ans rentre de l’école … Ça va chérie ? Non c’est horrible c’est le pire jour de mon existence … Ah? Pierrick s’est fait réprimandé par la maîtresse, mais fort hein, parce qu’il ne m’avait pas dit merci alors qu’il allait le faire!
    Bouhhhhhh pleurs de 35 minutes ds la cuisine… C’est pas juste hein????
    Le pire? Sur les 35 minutes, j’en ai pleuré 33 avec elle !

  • Reply magali 29 novembre 2016 at 15 h 15 min

    merci de m’aider a comprendre mon zèbre de bientôt 13 ans. Mon fils a fait le teste il y a 3 ans maintenant et qu’elle difficulté pour moi de comprendre les émotions de mon zèbre! !!!! Un grand grand merci pour ce blog qui m’aide énormément a essayé de le comprendre à au mieux pour être le plus heureux malgré sa particularité! !

    • Reply Rayures et Ratures 29 novembre 2016 at 19 h 05 min

      Merci à vous d’avoir pris le temps de me donner votre avis 😀

  • Reply Delaunay 31 mai 2017 at 23 h 28 min

    Et bien, merci. Je découvre que je suis un drôle de zèbre. J’ai bientôt 50 ans… Tout colle. Mon hypersensibilité, j’ai du la freiner ! La bloquer, elle est là mais derrière un mûr. Toute ma vie j’ai rêvé d’éclater ce mûr..!!! Je savais que j’étais différent mais n’avais jamais été identifié. Si de fou très souvent, d’insensible !!! Ou plutôt d’indifférent alors que Tout me touche mais c’est tellement fort que je n’arrive pas à l’exprimer. Alors merci pour vos articles.

  • Reply LilVEPB 12 juin 2017 at 17 h 37 min

    Moi ce n’est pas le cheesecake mais le haricot vert (ou tout autre légume) resté tout seul dans la boite de conserve et que je n’arrive pas à le sortir… Il ne peut pas rester seul et partir à la poubelle alors que tous les autres sont dans la casserole!

  • Reply Auré 19 juin 2017 at 13 h 26 min

    Moi les larmes, c’est Bidule qui se réconcilie avec Machin… Truc qui gagne 100 euros au loto. Choupette qui apprend qu’elle a vaincu son cancer, etc, etc….
    Je précise que parfois je connais (de près ou de très très loin), Bidule, Machin, Truc ou Choupette. Mais que parfois aussi, ces quatre-là sont juste des comédiens…
    Bizarre que les gens ne comprennent pas pourquoi je pleure… 😉

    • Reply Rayures et Ratures 19 juin 2017 at 13 h 30 min

      Ooooh oui aussi ! Moi je comprends 😉
      Parfois, je croise des gens dans la rue. Ils ont l’air triste. Je ne les connais pas. Je suis triste.

      • Reply Auré 19 juin 2017 at 17 h 27 min

        Eponges à émotions 😉

  • Reply Lasla 13 juillet 2017 at 22 h 55 min

    C’est dingue comme je me retrouve dans vos articles et les commentaires. C’est usant de se conforter au monde « normal » qui ne vous comprend pas et qui pense que vous exagérez, quoi que vous disiez, quoi que vous fassiez. Mais contrairement à ce monde « normal », je comprends (la plupart du temps) qu’il ne comprend pas…
    Moi aussi je suis une éponge à émotions : je peux pleurer devant une publicité, la fin d’un film que je n’ai même pas regardé, qqun qui pleure ou qui chante (c’est bizarre ça, non?) ; je ressens de la douleur qd je vois une vidéo de qqun qui se fait mal …autant dire que j’évite les JT autant que possible ; je passe du rire aux larmes en un clin d’œil et vice versa (mais dans ce sens-là, ça prend parfois un peu plus de temps) Une chanson triste qui passe à la radio va me plomber le moral, même si je l’aime bien et une chanson peps va me motiver pour un bon bout de temps.
    J’agis aussi avec les objets comme s’ils avaient une âme et autant le droit que moi d’exister…j’ai du mal à jeter ou me débarrasser de ceux dont je n’ai plus l’utilité pcq bon…les pauvres quoi! Et dans le même ordre d’idées, je parle aux plantes et aux animaux, et j’évite de marcher sur des fourmis quand je les vois sur mon chemin…
    C’est grave, blogteur ? 😉

    • Reply Rayures et Ratures 20 juillet 2017 at 19 h 15 min

      Non, ce n’est pas grave, c’est beau (enfin, je trouve !!!) 😀

  • Reply Scoubidette 26 juillet 2017 at 16 h 23 min

    Ressentir tout plus intensément voilà ce qui m’a apporté bcp d’incompréhension de la part de mon entourage.
    Au mieux regard amusé au pire regard dédaigneux ou apitoye comme si le fait d’être si heureuse pour une chose était anormale car anodine pour eux. Ça m’a énormément blessé les moqueries à ce sujet la.
    Du coup je cachais mes émotions sauf avec mes amies qui elles me suivaient dans tout ce que j enteprenais faisait ou disait. J’étais leur boute en train.
    Les objets pour moi ressentaient même si je savais que rationnellement parlant c’était pas possible. Je me souviens que j’avais une balle rebondissante que j’avais trouvé et je lui parlait je sentais qu’elle m’aimait lol
    Sans compter les amis imaginaires…
    En ce Un concerne les 5 sens je marche bcp à l’odeur et au toucher. Je n’ai pas une très bonne vue mais quand il s’agit de retrouver une aiguille dans une botte de foin je suis la lol et je la trouve. J’adore les challenges.
    PAr contre je peux être sourde comme un pot ou bien tout entendre même le bruit le plus infime. Je peux péter un câble si le but m’agresse car ca me rend folle.
    Par contre je ne vois pas les chiffres en couleurs mais je relis des formes à des pensées .
    Je sourie en voyant les gens s’amuser je pleure si je les vois pleurer. Je ne regarde pas bcp la télé mais si c un film triste je m’en rend malade et j’essaie de refaire l’histoire . Ma mémoire est éléphantesque quand il s’agit de mon passé même bébé. ….
    Et pleins d’autres choses encore mais le but c’est pas de se raconter hein?

  • Reply Scoubidette 26 juillet 2017 at 16 h 26 min

    Ressentir tout plus intensément voilà ce qui m’a apporté bcp d’incompréhension de la part de mon entourage.
    Au mieux regard amusé au pire regard dédaigneux ou apitoye comme si le fait d’être si heureuse pour une chose était anormale car anodine pour eux. Ça m’a énormément blessé les moqueries à ce sujet la.
    Du coup je cachais mes émotions sauf avec mes amies qui elles me suivaient dans tout ce que j enteprenais faisait ou disait. J’étais leur boute en train.
    Les objets pour moi ressentaient même si je savais que rationnellement parlant c’était pas possible. Je me souviens que j’avais une balle rebondissante que j’avais trouvé et je lui parlait je sentais qu’elle m’aimait lol
    Sans compter les amis imaginaires…
    En ce Un concerne les 5 sens je marche bcp à l’odeur et au toucher. Je n’ai pas une très bonne vue mais quand il s’agit de retrouver une aiguille dans une botte de foin je suis la lol et je la trouve. J’adore les challenges.
    PAr contre je peux être sourde comme un pot ou bien tout entendre même le bruit le plus infime. Je peux péter un câble si le bruit m’agresse car ca me rend folle.
    Par contre je ne vois pas les chiffres en couleurs mais je relis des formes à des pensées .
    Je sourie en voyant les gens s’amuser je pleure si je les vois pleurer. Je ne regarde pas bcp la télé mais si c un film triste je m’en rend malade et j’essaie de refaire l’histoire . Ma mémoire est éléphantesque quand il s’agit de mon passé même bébé. ….
    Et pleins d’autres choses encore mais le but c’est pas de se raconter hein?

  • Reply Fifi 15 août 2017 at 13 h 02 min

    Merci !

  • Reply Alex 26 octobre 2017 at 22 h 56 min

    On vient de m’orienter sur votre site, (moi qui souffre de plein de choses dont vous parlez et qui me semblaient si dysfonctionnelles !!), et je viens d’y »voir » ma propre soeur aussi, qui retient, bien malgré elle, toutes les plaques d’immatriculation des gens qui l’entourent (qu’elle les apprécie ou non), à son grand désespoir !! C’est étonnant…

    • Reply Rayures et Ratures 27 octobre 2017 at 9 h 18 min

      Haha, je la comprends, et ça fait toujours peur aux gens quand on leur dit qu’on connaît leur plaque d’immatriculation 😉

    Leave a Reply